FAQ

Posez-nous votre question ! nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Envoyer
×
 

Être rappelé

Questions
Pré-inscription
Télécharger la documentation
Certifié Qualiopi
Éligible CPF
Bandeau iesca

Our blog

BTS PI : L’avis d’une professionnelle : Marie Brunet.

  • BTS PI : L’avis d’une professionnelle :  Marie Brunet.

Nous nous sommes rapprochés de Marie Brunet, la rédactrice de vos ouvrages de transactions immobilières, pour l’interroger sur son approche du droit immobilier et sur l’importance du droit général qui est accordée dans l’apprentissage. Elle nous répond.

« Je ne suis pas surprise par votre demande, car bon nombre d’étudiants se questionnent sur l’approche de thématiques qui sont proposées dans leur référentiel. Autant ils acceptent facilement que leur soient enseignés en détail les sujets concernant directement la profession, comme le mandat, le statut de l’agent immobilier, l’évaluation et l’estimation des biens, etc. …c’est-à-dire des notions qui rassurent sur la profession elle-même car elles sont concrètes, autant il leur semble parfois difficile de se pencher sur des thèmes relatifs aux hypothèques, ou encore sur les régimes matrimoniaux et les successions, sujets abordés en droit et veille juridique.
A cela je leur réponds qu’en réalité, lorsque l’agent immobilier se présente devant un client potentiel à qui il va faire signer un compromis de vente, il n’est pas envisageable qu’il n’ait, au préalable vérifié le droit de propriété du vendeur, la provenance du bien, la solvabilité de l’acheteur … et les créanciers éventuels susceptibles d’intervenir. La vente d’une propriété, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, impose au professionnel en immobilier de connaître les règles du droit de la propriété…
L’activité de l’agent immobilier, à ce moment-là, mobilise toutes les notions qu’il pensait alors secondaires lors de son apprentissage ; je parle ainsi des notions relatives au contrat, au consentement ou à la capacité, qui sont systématiquement sous-entendues lorsque l’activité de l’agent mandataire est entamée. De surcroît outre l’acte, la responsabilité de celui-ci peut être engagée. Responsabilité qui bien entendu, est une responsabilité de droit commun… appliquée au droit immobilier. De surcroît nous entrons aujourd’hui dans une ère numérique qui bouscule par sa rapidité les transactions et conventions, et qui n’autorise pas l’erreur…obligeant chacun à travailler systématiquement le droit général avant le droit immobilier.
Je pense que les stages que les étudiants font durant leur cursus permettent de conforter ces idées… c’est une garantie de réussite. »
Nous remercions Marie Brunet ; et suivant ses conseils étudiez avec un regard ouvert, complet et professionnel.

Connexion

Merci de vous connecter en utilisant vos identifiants reçues par e-mail lors de votre inscription.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies afin de réaliser des statistiques de visites.

Erreur de connection a la base