Être rappelé
Questions
Pré-inscription
Télécharger la documentation
Bandeau iesca

Our blog

Le BTS MUC devient le BTS MCO à la rentrée 2019

  • BTS MCO IESCA

À partir de la rentrée de septembre 2019, les étudiants entrant en 1ère année ne prépareront plus un BTS Management des Unités commerciales mais un BTS Management Commercial Opérationnel. La première session de la refonte de ce BTS se déroulera, elle, en 2021.

Derrière cette réforme apparaît avant tout une volonté de clarifier les enseignements. Plusieurs blocs professionnels distincts sont en effet proposés, correspondant à terme aux épreuves phares de l'examen et visant à permettre aux étudiants de mieux comprendre la transversalité de certains enseignements :
- la culture économique et juridique managériale (qui remplace les modules d'économie générale, d'économie d'entreprise et de droit) ;
- le développement de la relation client et vente conseil (qui remplace la gestion de la relation clientèle) ;
- l'animation et dynamisation de l'offre commerciale (qui remplace le développement de l'unité commerciale) ;
- la gestion opérationnelle (qui prend en compte l'informatique commerciale) ;
- le management de l'équipe commerciale (qui remplace le management des unités commerciales).
Les cours de communication tels que le BTS MUC les proposait disparaissent mais sont, au final, intégrés dans de nombreux autres apprentissages.
La culture générale et la langue vivante, elles, ne subissent pas de modifications.
Au final, on passe d'un bloc horaire semaine de 31h actuellement pour le BTS MUC, à 28h pour le BTS MCO.

La période de stage, qui oscillait entre 12 et 14 semaines est augmentée puisqu'on attendra désormais des étudiants entre 14 et 16 semaines de stage. Les stages effectuées à l'étranger pourront être valorisés à travers la présentation d'une épreuve optionnelle supplémentaire.

Du côté des épreuves justement, des modifications apparaissent aussi, celles-ci étant désormais plus en adéquation avec les blocs modules enseignés et l'évolution du métier.
L'épreuve E3 d'économie/droit, qui comptait jusqu'à présent deux sous-épreuves (économie/droit et management des entreprises) devient une épreuve écrite de 4h de culture économique, juridique et managériale, coefficient 3. Son objectif est pour l'étudiant de formuler un questionnement construit prenant appui sur un dossier présentant une situation concrète.
L'épreuve E4 de management et gestion des unités commerciales est remplacée par deux épreuves : l'épreuve E5, un écrit de 3h (coefficient 3) concernant la gestion opérationnelle qui repose sur l’étude d’un cas de gestion d’une unité commerciale ; et l'épreuve E6, une épreuve écrite de 2h30 coefficient 3 (pour les étudiants des établissements privés hors contrat) de Management de l'équipe commerciale qui prend appui sur le contexte d’entreprise figurant dans la circulaire nationale d’organisation de l’examen et comporte une série de questions et/ou des problèmes à résoudre.
L'épreuve E5 d'analyse et de conduite de la relation commerciale laisse place à deux sous-épreuves orales s'appuyant chacune sur un dossier numérique faisant référence aux situations professionnelles vécues ou observées par le candidat au cours de sa formation y compris en milieu professionnel : l'épreuve E41, un entretien oral de 30 min (coefficient 3) portant sur le développement de la relation client et la vente conseil, et l'épreuve E42, là encore un oral de 30min (coefficient 3) d'animation et de dynamisation de l'offre commerciale .
L'épreuve E6 du BTS MUC, portant sur un projet de développement d'une unité commerciale, elle, disparaît.
Les épreuves de Culture générale et expression comme celle de langue vivante 1 ne connaissent pas de modifications.

À cela s'ajoute la possibilité de choisir trois épreuves optionnelles :
- une seconde langue vivante, comme c'était déjà le cas avec le BTS MUC,
- une épreuve orale de 20min concernant le parcours de professionnalisation de l'étudiant à l'étranger, dont l' objectif est d’évaluer les acquis particuliers des candidats ayant effectué un ou plusieurs stages à l’étranger pour une durée cumulée de 2 mois minimum,
- une épreuve orale de 20min portant sur l'entrepreneuriat qui a pour objectif d’évaluer les compétences des candidats dans le domaine de la création ou de la reprise d’une unité commerciale physique ou virtuelle.

Connexion

Merci de vous connecter en utilisant vos identifiants reçues par e-mail lors de votre inscription.

×